Votre esprit façonne votre vie

Vous devez vous rendre compte que votre esprit façonne votre vie. Ce qui se passe dans votre esprit détermine de façon bien plus importante votre bonheur ou votre malheur que toute circonstance extérieure.

Je vais vous raconter une histoire.

Deux de vos amies, Marie et Élisabeth, partent ensemble en vacances à l’île de La Réunion. Elles sont dans le même hôtel 5 étoiles, font toutes les deux les mêmes randonnées splendides, mangent les mêmes plats exotiques, se bronzent sur les mêmes plages. Mais une fois rentré, chacune vous raconte leur voyage, et vous avez l’impression qu’elles ont pris des vacances à des endroits complètement différents ! Pour Marie, La Réunion a été le paradis sur terre, alors que pour Élisabeth, c’était l’enfer. Pourtant, elles ont fait les mêmes choses au même endroit et en même temps. Mais elles n’étaient pas dans le même état d’esprit. Cette histoire démontre que les circonstances externes de votre vie ne constituent pas les seuls facteurs, ni même les facteurs les plus importants, qui déterminent si vous êtes satisfait ou non.

C’est donc votre attitude mentale qui détermine la qualité de votre vie. Je ne dis pas que tout le reste ne compte pas. Mais si vous ne développez pas une attitude mentale positive et stable alors aucun succès matériel de ce monde, aussi grand fût-il, ne pourra jamais vous apporter de véritable satisfaction.

Corps et esprit

Un nombre croissant de professionnels médicaux reconnaissent que l’esprit a une grande influence sur le corps. D’ailleurs l’hypnose est souvent utilisée à des fins thérapeutiques. En respectant l’intégrité du patient, l’hypnothérapie peut apporter des effets favorables dans diverses pathologies : En obstétrique (réduire les douleurs de l’accouchement) ; En neurologie (migraines, insomnies, anxiété, peur) ; En psychothérapie (timidité, préparations aux examens et concours, problèmes scolaires, professionnels…).

Votre corps possède une forme physique, mais votre esprit n’a pas de forme. Votre esprit vous permet d’être conscient ! En fait, le rôle de l’esprit, c’est uniquement celui-là : être conscient (vous avez conscience des mots de cet article, par exemple). Pour améliorer votre vie, vous devez surtout travailler sur votre esprit et pas seulement sur votre physique.

Les six formes de la conscience

Comme les cinq sens de votre corps, il existe cinq types de consciences provenant des sens :

  • La conscience auditive perçoit les sons ;
  • La conscience gustative perçoit les goûts (comme amer, sucré, et acide) ;
  • La conscience olfactive perçoit les odeurs ;
  • La conscience tactile perçoit les sensations corporelles (comme le chaud et le froid, le rugueux et le lisse, etc.) ;
  • La conscience visuelle perçoit les couleurs et les formes.

Il existe un sixième type de conscience, La conscience mentale qui peut être consciente de tous les éléments précédemment cités, c’est-à-dire des vues, des sons, des odeurs, des goûts et sensations, et de bien plus encore. Lorsque vous parlez de votre esprit, vous parlez en général de la sixième conscience, c’est-à-dire de la conscience mentale. Vous devez développer votre mental en relâchant l’emprise que les états  « négatifs » ont sur votre esprit, et en renforçant les qualités  « positives » de votre esprit. Votre esprit est constamment en train de changer. Un état d’esprit négatif puissant, comme la haine, peut apparaître un moment, mais il est certain qu’il retombera. C’est la vraie nature des choses : elles ne durent pas.

Le sentier de la sagesse et de la compassion

Vous devez cultiver la sagesse qui démasque l’ignorance, elle-même racine de toute souffrance. Et vous devez générer la compassion qui ouvre votre coeur aux autres. Soulignons que toutes les expériences de souffrance et d’insatisfaction sans exceptions ont leurs racine ou leur source dans l’ignorance. Il y a trois types spécifiques de conceptions erronées, ou d’ignorance :

  • croire qu’une source de souffrance et d’insatisfaction est une source de bonheur (comme lorsqu’un alcoolique pense qu’il trouvera le salut dans la bouteille) ;
  • croire qu’une chose qui change d’un moment à l’autre est permanente, durable et constante (comme lorsqu’une personne pense que son apparence jeune et belle durera toujours – chirurgie esthétique ou pas) ;
  • croire que les gens et les choses possèdent un soi solide et indépendant, c’est-à-dire une nature individuelle propre et séparée de l’ensemble.

Je reviendrai plus en détail sur la troisième forme d’ignorance qui est plus subtil que les deux autres.

Surtout soyez bon, soyez gentil, soyez humain, ayez de la compassion sans limitation. Nous avons presque tous de la compassion pour un enfant malade, pour un animal blessé. Mais avons-nous de la compassion pour la personne qui nous a fait du mal ? Avons-nous une préoccupation inconditionnelle et altruiste pour les autres ? Je ne le pense pas. Il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis. Même si cela est difficile, vous verrez que ce n’est pas impossible d’améliorer considérablement sa compassion. Cela prendra du temps, plusieurs années, mais cela en vaut la peine. Je ne dis pas que vous serez le futur Bouddha, le futur Jésus-Christ, le futur dalaï-lama, ni même une Mère Teresa, pour ne citer qu’eux. Mais je sais que vous ferez partie de ces gens qui contribuerons à apporter du bonheur sur cette Terre. Votre changement sera si évident que déjà vos proches vous ferons la remarque.

Conclusion

La sagesse vous permet de lever le voile des idées fausses, alors que par la compassion, vous ouvrez votre coeur aux autres. C’est votre esprit qui façonne votre vie. Vous devez développer votre mental en relâchant l’emprise que les états  « négatifs » ont sur votre esprit, et en renforçant les qualités  « positives » de votre esprit. Vous devez développer votre bonté. Le chemin sera long. Lentement, mais sûrement, vous découvrirez peut-être que vous pouvez vous libérer de la souffrance et de l’insatisfaction.

Mais, si vous trouvez difficile d’avoir une compassion inconditionnelle et si vous trouvez que cela ne sert à rien de faire cet effort car le monde lui ne changera pas. Alors, faites-moi plaisir, essayez simplement d’être une personne bonne pour les autres. Cela suffit. Suivez La Règle d’Or. Merci !!!

Dîtes-moi, dans les commentaires,
si vous pensez que votre esprit façonne votre vie.
Merci !

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *