Les 4 Vérités – Souffrance vers Délivrance

Je vais développer un peu plus les 4 Vérités issues du Bouddhisme et de la programmation numérique.

 
Commençons tout d’abord par la vérité de la souffrance.

Vous êtes une machine, vivant dans un environnement, et vous souffrez

« Voici, ô moines, la sainte et sublime Vérité sur dukka, la souffrance. La naissance est souffrance ; la vieillesse est souffrance ; la maladie est souffrance ; la mort est souffrance ; vivre à côté de ceux qu’on n’aime pas et loin de ceux qu’on aime est souffrance. »

Le Bouddha

Comme vous pouvez le constater, j’ai une vision un peu plus éloigné de la première des Quatre Vérités. Tout d’abord, je me considère comme une « Machine ». Ensuite, je rajoute la notion d’« Environnement ». Le concept de « Machine » vient de la science Informatique et plus précisément de la programmation numérique. Ne vous inquiétez pas, vous n’êtes pas sur un blog de programmation. Et rien ne sera compliqué. On reviendra plus tard sur ces sujets.

Revenons donc à nos moutons. Force est de constater que la vie humaine est souffrance.  Je ne parle pas de la douleur physique (qui est inévitable) mais surtout de la souffrance mentale (qu’on peut éviter). Il y a trois choses qui nous sont déplaisantes :

  1. rencontrer ce que vous n’aimez pas ;
  2. être séparé de ce que vous aimez ;
  3. ne pas obtenir ce que vous voulez.

Si vous faites une liste des expériences déplaisantes que vous (ou les gens que vous connaissez) avez vécu, vous pourrez vous apercevoir que vous pouvez les classer dans une de ces trois choses déplaisantes.

La souffrance transmet un sens d’insatisfaction au sujet de choses qui ne sont pas comme on aimerait qu’elles soient. Par exemple, chaque fois que vous souhaiteriez être en compagnie d’autres personnes que celle avec lesquelles vous vous trouvez ; que vous voulez vous séparer de la personne que vous n’aimez plus ; que vous avez peur d’être séparé de ce que vous aimez ; que vous désirez quelque chose qui est hors de votre portée ; que vous êtes consciemment malhonnête ; que vous soyez lassé, irritable, etc…

Vous n’êtes peut-être pas en mesure de choisir ce qui vous arrive, mais vous pouvez sans aucun doute en prendre le contrôle. Nous devons reconnaître la souffrance pour la combattre avec acharnement et détermination, dans le but de nous en libérer et d’aider les autres à s’en libérer.

Après avoir constaté que la souffrance est omniprésente, vous devez chercher la cause de cette souffrance.

La vérité des origines de la souffrance

D’où provient votre malheur ?

La deuxième vérité nous dévoile que toute la souffrance, sans exception, provient de l’attachement causé par le désir. « Si j’étais plus puissant, si j’avais plus d’argent, si j’avais un appartement plus grand… alors je serais heureux. » Désirez toujours plus, vous resterez sous l’emprise du désir, et vous serez condamné à continuer à souffrir.

La cause de la souffrance, c’est l’ignorance. Être ignorant dans le sens de vivre dans l’illusion. Penser que… Croire que… Savoir que… pour être heureux il me faut plus que ce que j’ai et ce que je suis. Et on en veux toujours plus. Sans fin.

Vous souffrez car vous êtes dans l’ignorance. Mais vous pouvez vous débarrassez de cette souffrance.

La vérité que vous pouvez guérir de la souffrance

Il existe véritablement une fin à la souffrance. Cette vérité est une bonne nouvelle. Vous devez « Lâchez prise ! ». Abandonnez les attitudes qui vous font vous accrocher aux gens, aux biens, et même à votre propre corps. Ce ne sera pas une mince affaire car il n’est pas simple d’abandonner l’attachement. Le désir est plus fort mais vous devez y renoncer si vous voulez connaître le bonheur. Ne vous inquiétez pas, vous n’allez pas tout abandonner du jour au lendemain, mais vous allez commencer à diminuer petit à petit vos souffrances.

Vous pouvez guérir de cette souffrance, si vous le désirez vraiment. En suivant simplement une méthode. Que je dévoilerai dans les prochains articles.

Le sentier de la délivrance

Il existe une méthode simple et efficace pour être heureux dans son environnement.

Pour guérir, il ne faut pas s’attaquer à la souffrance (qui est le symptôme) mais à la cause qui l’ont provoquée. Pour cela, vous devez suivre un programme d’action en huit points.

Les deux premiers points vont vous permettre de développer l’intelligence et la sagesse.

Les points 3, 4 et 5 visent à développer une attitude morale dans nos relations avec les autres.

Quant aux trois derniers, ce sera un travail sur soi afin de modifier votre état d’esprit de façon stable.

Les 4 Vérités – La Conclusion

Vous devez connaître et comprendre Les Quatre Vérités. Plus vous comprendrez Les quatre vérités, plus vous comprendrez ce qu’est le bonheur. Revoici les 4 vérités, celle :

  1. de la souffrance : le symptôme
  2. de la cause de la souffrance : le diagnostic
  3. de la cessation de la souffrance : guérison possible
  4. du sentier qui mène à la cessation de la souffrance : la thérapie

Vous êtes une machine, vivant dans un environnement, et vous souffrez. Machine auto-programmable avec un corps et un esprit. Environnement : Lieux (au pluriel) dans lequel vous interagissez avec d’autres Machines programmées.

Vous souffrez car vous êtes dans l’ignorance. Être ignorant dans le sens de vivre dans l’illusion. Faites attention à votre environnement si vous voulez être heureux.

Vous pouvez guérir de cette souffrance, si vous le désirez vraiment. Vous devez faire le choix de vous détacher de votre environnement. Vous devez « Lâchez prise ! ».

Il existe une méthode simple et efficace pour être heureux dans votre environnement. Vous devez suivre le sentier de la délivrance. Que je développerai dans les prochains articles.

Question : Pensez-vous que l’Homme peut être programmé, par les autres et/ou par lui-même ?
Merci pour votre contribution !

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *